Les Big Data au service des entreprises (2/3) – Des défis

&Developer&Applications&Performance Tools&Shark 2Le big data permet de résoudre des défis actuels

NOTE : Cet article est la suite de « Les Big Data au service des entreprises (1/3) – Retour aux sources« 

Aujourd’hui les techniques big data comprennent un corpus de technologies Hadoop, MapReduce et bien d’autres, une cadre méthodologique et des compétences qui sauront utiliser ces technologies et en exploiter les résultats.

De nombreux livres et publications sont désormais disponibles en anglais et quelques-uns en français.

De nombreux organismes de santé utilisent le big data pour améliorer les soins : les programmes enregistre les informations issues de capteurs et peuvent identifier des « patterns » pertinents qui permettent des diagnostics avec 24 heures d’avance et plus.

En utilisant ces techniques, les laboratoires peuvent diviser par deux les temps de mise au point de médicaments tout en en augmentant l’efficacité.

Sans les techniques big data, le décryptage des génomes ne seraient pas possibles.

Le CERN utilise ces techniques depuis quelque temps déjà, et en particulier pour confirmer l’existence du boson de Higgs.

En utilisant ces techniques sur des medias sociaux, les marketeurs de l’industrie  du divertissement sont capables de déterminer le degré de succès d’un nouveau produit (film, chanson) avant son lancement. Ils peuvent ensuite adapter l’effort en conséquence.

Les jeux en ligne (Poker ou jeux type World of Warcraft) utilisent de manière importante ces techniques pour lutter contre la triche, contre la fraude et pour en tirer des enseignements marketing suivis d’action.

Quelques fabricants industriels ou grosses entreprises de maintenance exploitent les informations produites par les capteurs pour identifier des « pattern » récurrents annonciateurs de pannes. Ils interviennent avant la panne sauvant vies et matériel tout en améliorant la qualité de service.

Les entreprises qui ont mis en place des solutions ont pris le parti de respecter les bonnes pratiques. L’institution d’une Gouvernance de l’Information forte en fait partie.

Les compagnies Telecom sont tenues de conserver la trace de tous leur contrats, c’est-à-dire des téléphone via leur GPS, ne serait-ce que pour pouvoir les géo-localiser en cas d’appel à l’aide. L’exploitation de ces données est beaucoup plus riche avec les techniques big data.

Le big data ouvre de nouvelles portes.

Le big data permet de tirer parti de nouvelles sources d’informations.

Par exemple, l’analyse des emails entrant permet de faire du Customer Recovery dans la relation client. On peut effectuer une analyse de sentiments suffisamment fidèle pour être exploitable. Certaines compagnies Telecom sont ainsi capables de déceler les signes avant-coureurs du départ d’un client et de lui proposer une offre qui permet de le retenir.

La consommation d’énergie des centres de calcul est un des postes les plus importants. L’emploi judicieux et ciblé de technologies big data permet de les réduire significativement.

L’analyse des réseaux – de machines, de personnes, hybrides – est désormais possibles avec les nouvelles techniques. Offrir une invitation à un leader d’opinion constaté grâce aux techniques big data permet d’attirer une partie de son réseau à un événement.

EDF et GDF mettent en place des compteurs intelligents. Grâce à eux, aux informations récoltées et aux techniques big data, il sera possible d’équilibrer le réseau toutes heures ou 5 minutes (c’est une question de temps). L’économie attendue est d’environ 20% tout en améliorant la qualité de service et la fiabilité du réseau.

Les constructeurs automobiles prévoient de livrer des voitures autopilotées d’ici 2020. Ce ne serait pas possible sans les techniques big data.

Le principal obstacle actuel et pour les prochaines années concerne les compétences. Elles  sont doublement rares : sur les techniques et pour en exploiter les résultats.

Répondre aux opportunités sera d’autant plus facile qu’on pourra les anticiper, mettre en place les conditions de succès et disposer des expertises. La Gouvernance de l’Information est une des clés pour une réponse efficace.

Récapitulatif de la série d’articles :

Le sujet vous intéresse, vous souhaitez le travailler avec une approche globale et transverse, venez nous retrouver dans le groupe Associer le Big Data et la Gouvernance de l’information de la communauté GouvInfo.  Grégory Maubon et moi même vous attendons !

Xavier Henderson

Expertise en DW, BI, MDM, GI, QI, KM, IA, informatique, information et theo de la connaissance

Laisser un commentaire